Étude – Les autistes, surdoués de la perception | Le Devoir

Particularités du cerveau humain. Les liens neuronaux se développent à leur manière propre, particulière. L’individu se forme, la pensée aussi, tout s’articule autour du traitement de l’information par le cerveau, traitement des perceptions transmis par les sens… Subjectivité, fin de toute objectivité. Le cerveau est un muscle imparfait, unique. Le cerveau est chimique, électrique, univers.

Frontière mince entre la normalité et le marginal. Folie/culture: comme je comprends leur mission! Oui, les critères du DSM_IV sont arbitraires, ils décrivent "avec autorité" ce qui pourrait être des traits de caractères. Dépression, phase maniaque, psychose, autisme, dyspraxie… mais tout est en nuances, comment quantifier avec certitude la folie? Car qu’est-ce que créer, sinon être fou? Écrire, peindre, filmer, projeter des mondes hors de soi, c’est folie! Folie tirée de perceptions particulières du monde, folie née de voir autrement… Mais n’est-ce pas justement là que se dessine l’individu? L’histoire unique, particulière, qui donne à chacun son identité propre? Folie de se croire unique, donc!

Étude – Les autistes, surdoués de la perception | Le Devoir.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: