La tournée brésilienne… suite!

Dans la salle de la Bande Vidéo, une installation de Leticia Ramos: Escafandro/diving gear

escafandro/diving gearUn concept fascinant, qui donne un résultat poétique d’une simplicité et d’une efficacité remarquable. L’artiste s’est promenée dans la ville de Québec sous la pluie, armée d’un parapluie équipé de 4 caméras photos 35mm. Déclenchant les photos à l’aveuglette, au hasard de sa déambulation, l’artiste a capté le paysage en le morcelant, entre l’abstraction et le fragment réaliste. Arbres, fenêtres, flaques d’eau, poteaux, feuilles… sont juxtaposés par la numérisation et l’animation en courtes séquences montées en boucles.

Ensuite, en galerie, deux projections couvrant deux murs entiers magnifient ces fragments tout en leur donnant un rythme syncopé. Le parapluie surmonté de ses caméras trône, accroché au bout d’un fil. On peut le prendre, l’essayer. On voit alors notre ombre s’inscrire dans la projection: le spectateur habite le paysage déconstruit. Une musique de pluie emplit la pièce, constante. Les images défilent, en tons de gris, et la notion du temps disparaît.

Une installation fort réussie, qui a touché mon imaginaire… J’ai senti une démarche fort proche de la mienne!
Alors, allez donc y faire un petit tour, pour ressentir le paysage autrement!

Jusqu’au 11 juin, dans la galerie de La Bande Vidéo

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s