La ch’tite michante sorcieure…

Ah! Terry Pratchett! Quelle imagination! Quelle belle sorcière! Je n,arrive plus à remettre le livre à la bibliothèque, alors j’accumule retard sur retard, pourtant je l’ai lu et fini depuis longtemps… mais il reste avec moi, comme ça, parce que je suis confortable avec. J’aime les sorcière qui sont des sages-femmes, des femmes-sages, des jeunes femmes pas crochues et des femmes pleines d’humour, j’aime les légères sorcière et les sorcières aimantes…

Actuel, débridé, savoureux, que dire d’autre?

Traitement du langage comme seul un amoureux des mots peut le faire, en inventant, triturant, contournant… Il faut lire la langue des Nac Mac Figgle (en traduction française, malheureusement, en anglais, c’est encore trop solide pour moi! Trop de liberté!):

 » – oh win, mais des mies, c’eut facile, vos saveuz. Vos voyeuz, pus les morcios y sont ch’tits, maeyeux ils s’assembent faut jusse les pousseu un ch’tit peu, et les ch’tites molles aecules se souviennent de leurs plache et s’aercolent ensembe, nae problemo! Pwint la paene de faere l’aetoneue, on se limite pwint à tout casseu. »
page couverture du livre

J’adore! Je les entends tellement jaser, avec leurs petites voix tonnantes et grinçantes!

Le récit est bien construit, d’une péripétie à l’autre on en comprend toujours un peu plus, et sur Tiphaine Patraque (la sorcière), et sur le démon qui la poursuit. Sans se prendre au sérieux, de manière très british, on touche à tout plein de sujet graves: les soins aux morts, aux vieux, aux faibles; d’où vient la vocation de sorcière, d’où vient le pouvoir… Non, vraiment, je ne peux que vouloir lire toutes les autres histoires de sorcières de Pratchett. Déjà, j’avais lu La huitième couleur, et c’était savoureusement imaginaire et tordu, mais là! Là, je suis tombée en amour!

Alors, je m’en vais sur le disque monde. Je ne sais pas dans quel état je vais en revenir, ou si je vais en revenir. J’apporte avec moi mon appareil photo, et mon crayon, on verra bien. Quel univers!

Pour en savoir plus sur Pratchett

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s