Travail sur le flou

La résistance par le flou?

Je dis flou, mais je devrais dire: surimpression. Transparence. Couches de transparence. À divers degrés. L’illusion du mouvement par l’illusion de la fluidité.

Trop de photos à traiter! Je cherche l’instant répété à l’infini, la limite du temps flou: j’ai été flouée et je cherche à me remettre au foyer. Ou a me sortir du…?

Eau Floue
Eau Floue

C’est pas parce que la saison s’écoule que je dois me perdre. Retour de voyage, retour aux journées toutes semblables, ou presque, ressentiment du devoir. Et dans l’eau, les formes se font, se tissent, un visage apparaît, comme un cri. le voyez-vous? Les pixels persistent au-delà de leur disparition.

Allitération.

Pauvre paysage! Pareille puissance simplement aplatie.. Pfft!

Ne reste qu’un vague impression d’eau.

Advertisements

Histoire océanique…

Bateaux disparus en mer, histoires à faire frémir. La mer se déchaîne, maîtresse de son univers, toute puissante. Comment réduire la nature à une formule mathématique, ou physique? Tout est phénomène quantique, reproductible sous forme de tableau, de graphique. Quel est le graphique de l’inconnu? La force derrière toute force? Matière noire, étincelle du vide…

Je vois ce bateau au sommet d’une vague, sur le point de plonger dans un abîme houleux, en face d’une vague immense, vingt mètres, trente mètres… Un paquebot, un cargo, un navire immense réduite à une coque de noix…. Alors j’imagine le navigateur solitaire, embarqué dans sa Vendée-Globe, surpris par un mur de mer, un paquet d’océan qui lui cache la fin du monde…. Que peut-il faire, sinon contempler l’infini? Rejoindre tous ceux qui comme lui, ont perdu terre.

Y aurait-il dans l’espace de ces vagues scélérates, prêtes à guette les sondes, satellites et autres vaisseaux? Océan, espace, quelle différence? Traversés de courants, agités de tempêtes, modulés par les vents… Quelles avaries une telle vague fait-elle subir aux imprudents qui croient soumettre la mer et l’espace?

Histoires de pirates, de montres marins, histires de baleines meurtrières et de requins féroces, histoires d’eau salée, plus légendaires et plus lointaines maintenant que les continents sont reliés par air…

Vagues scélérates, ces monstres marins surgis de nulle part | Agence Science-Presse.

Ça m’a fait penser à…

Ce qui m’a fait penser à…

Harrison Ford.

Ce qui m’a amenée à voir ce trailer, parce que je me demandais ce qu’il devenait:

trailer de Cowboys et Alien sur IMDb

Alors, maintenant, je sais: de l’action, des effets spéciaux, un scénario tiré par les cheveux… Un film d’été, pour l’été. N’empêche, ça craint.

Ce qui m’a amenée à considérer des choses plus sérieuses, dans:
Discover
dans lequel il y a des articles intéressants sur
les baisers
la vitesse de l’univers
et
les extraterrestres!!!

Tout un fil de pensée!